Covid-19

Photographie – Camille Morelle

Notre monde moderne n’avait jamais été confronté à une telle crise sanitaire. En quelques semaines, nos vies ont changé, sans doute pour longtemps mettant sur le devant de la scène les professionnels de la santé : médecins, chercheurs, infirmiers, aide-soignants et tous ceux que l’on ne voit pas, ceux qui assurent le fonctionnement de nos hôpitaux et nous protègent.

À Caen, l’hôpital Saint-Martin, centre de soins privé qui comprend 224 lits est prêt à accueillir ses premiers malades du Covid-19 après une réorganisation interne, 46 lits viennent d’être réaffectés pour accueillir des malades du coronavirus y compris pour de la réanimation.

Je ne pouvais pas en cette période inédite, inconnue rester inactive. Il fallait que je prenne part à ce combat invisible. J’ai donc décidé d’aider à ma manière et de témoigner du quotidien du personnel hospitalier en ces temps de crise.

 

J’ai alors passé deux mois avec des équipes composées de médecins, infirmiers, aide-soignants, brancardiers dans une tente aménagée pour les urgences covid. Ils ne se connaissaient pas, leur service étant fermé, et venaient en première ligne en renfort sur les postes covid-19. J’ai été saisie par la passion, le dévouement et l’engagement que les habitent.

 

La ville de Caen a eu la chance d’être relativement épargnée lors de la première vague. Ce qui ressort de mon reportage c’est l’attente. L’attente d’une vague qui n’est finalement jamais arrivée sur Caen.